vendredi 7 juin 2019 – bègles – quelques cheveux qui font peur

Written by Jos. Posted in RÉGIONALES

Le maire de Bègles, Clément Rossignol Puech, tenait aujourd’hui une conférence de presse, en compagnie de François Veillerette, de Générations Futures, et du Dr Franck Dubourdieu, de l’AMLP.
Mr Rossignol a publié les résultats de sa contamination chronique par les pesticides, retrouvée sur une mèche de ses cheveux. La contamination diffuse de toute la population est avérée. Le maire de Bègles n’échappe pas à la règle.
Chacun a dit combien il était urgent de sortir des pesticides.

lire l’article dans Sud-Ouest

mars 2019 – seconde phase du travail du groupe santé-pesticides de Charente

Written by Jos. Posted in RÉGIONALES

Après avoir, dans un premier livret, rassemblé les compte-rendus d’entretiens réalisés avec 21 acteurs concernés par la question de l’exposition des populations aux pesticides, le groupe Santé-pesticides a travaillé dans un 2ème temps sur les contenus de ces entretiens.
Il en a retiré, dans ce 2ème livret:
– dans un 1er chapitre, des raisons à la fois de s’inquiéter et d’espérer
– dans un second chapitre, des propositions qui permettraient de libérer des dangers les populations exposées aux pesticides.

lire le 2ème livret

décembre 2018 – la section charentaise de l’amlp participe à un groupe de travail original santé-pesticides

Written by Jos. Posted in RÉGIONALES

Face à l’enjeu de santé publique que représente l’exposition aux pesticides, les quatre associations, ALERTE des MEDECINS sur les PESTICIDES, VIGILANCE OGM et PESTICIDES 16, UFC QUE CHOISIR et CHARENTE NATURE, ont créé le groupe de travail SANTE-PESTICIDES. Les médecins Jean-Louis Lévesque et Louis Adrien Delarue, tous deux adhérents de l’AMLP, y participent.

En juin 2018 le groupe SANTE-PESTICIDES a lancé une série d’auditions permettant à un grand nombre d’acteurs d’exprimer leurs analyses sur la question de l’exposition des populations aux pesticides et de faire part des actions et mesures qui devraient, à leurs yeux, être prises.

lire le 1er livret de leur travail

4 décembre 2016- opération croix blanches

Written by Jos. Posted in RÉGIONALES

Dimanche 4 décembre 2016, 7 associations préparent une action dans le Médoc contre le projet de modification de l' »arrêté phytos », et en soutien aux travailleurs des vignes.

Ce projet prévoit d’obliger les travailleurs agricoles à porter des combinaisons pour rentrer sur des parcelles pulvérisées de pesticides au bout de seulement 6 heures, alors que les délais de ré-entrée vont aujourd’hui de 12 à 48 heures. L’inefficacité de ces équipements est connue. Ils ne permettent pas de se protéger contre les dangers des pesticides ( études Baldi et Garrigou).

La constitution française dit:  » l’Etat se doit de garantir la santé publique ». L’Etat doit cesser de sacrifier la santé des travailleurs aux profits de l’industrie chimique.

Nous, associations*, demandons:

  • l’interdiction des pesticides les plus dangereux, les CMR (cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques)
  • l’allongement des délais de ré-entrée
  • des accompagnements techniques et financiers pour une transition vers une viticulture propre, du producteur au consommateur
  • la reconnaissance des maladies professionnelles

Voir la vidéo de la manifestation

 

*associations:
Collectif Info Médoc Pesticides

  Alerte aux toxiques
  Alerte Pesticides Haute Gironde
  Vigilance OGM 33
  CGT Union Locale Pauillac
  Confédération Paysanne
  ActionMedocV03

juillet 2015 – l’ars d’aquitaine recueille les plaintes des riverains des zones d’épandage de pesticides

Written by Jos. Posted in RÉGIONALES

L’ARS d’Aquitaine a pris l’initiative de mettre en place un « dispositif de signalement des plaintes en lien avec une exposition aux pesticides en population générale », considérant que « la question des pesticides et de leurs effets sur la santé est devenue ces dernières années une véritable priorité en santé publique ».
Elle prévoit une large communication sur l’existence de ce dispositif, auprès des médecins, des mairies, des Services Communaux d’Hygiène et de Santé (SCHS).
Dans son protocole, elle ne parle pas  de communiquer par la voie des médias: crainte d’indisposer les viticulteurs avec un nouveau tapage médiatique?
Quoi qu’il en soit, ce dispositif peut donner du poids aux doléances des riverains, et peut-être forcer un peu les viticulteurs à – sacrilège – « mettre de l’eau dans leur vin ».

lire le détail du protocole de ce dispositif appelé « Phytoplainte »

voir la fiche de signalement

 

22 mars 2017: ce dispositif Phytoplainte parait en sommeil. Les liens ci-dessus mènent à l’ARS d’Aquitaine où l’on ne retrouve plus le protocole du dispositif ni la fiche de signalement.
Sans doute un nouveau dispositif, national, qui vient d’être mis en place par le Ministère de la Santé,  va-t-il pallier efficacement la défection de ce dispositif régional qui se voulait plutôt confidentiel.

signalement-sante.gouv.fr

LIMOUSIN: ABSENCE DE PROTECTION DES CAPTAGES D’EAU POTABLE SUR LE CAMP MILITAIRE DE LA COURTINE: QUE FAIT L’ARS?

Written by Jos. Posted in RÉGIONALES

Les médecins de l’association « Alerte des médecins sur les pesticides » interrogent l’ARS. Les militaires épandent des pesticides sur les zones de captage d’eau potable. L’ARS reste muette sur le sujet.

lire notre communiqué de presse du 24 juillet 2014

Un collectif d’associations, dont la nôtre, est maintenant présent lors de réunions de concertation entre le préfet de la Creuse, le syndicat  intercommunal d’adduction d’eau potable (SIAEP), les représentants de l’armée, et l’ARS. Une convention est en passe d’être signée avec l’armée qui s’engage à ne plus utiliser de pesticides.