Alerte Médecins Pesticides » médias

24 juin 2014 – Le déclin massif des insectes menace l’agriculture

Written by Jos. Posted in médias

 

« Je pense que j’ai dû me réveiller vers le milieu des années 2000. Un jour, alors que je marchais près de chez moi, dans la garrigue, je me suis demandé où étaient passés les insectes, car il me semblait qu’il y en avait beaucoup moins qu’avant, raconte Maarten Bijleveld van Lexmond. Et puis j’ai réalisé qu’il y en avait aussi de moins en moins collés sur le pare-brise et la calandre de ma voiture. Presque plus, en fait. »

lire l’article de Stéphane Foucart

23 avril 2014 – Nouveaux soupçons sur le bisphénol A

Written by Jos. Posted in médias

Le bisphénol A (BPA), cette molécule entrant dans la fabrication de certains plastiques, est présente dans les tissus de 90 % de la population occidentale. C’est un perturbateur endocrinien : ses effets sur le système reproducteur, bien décrits tant chez l’animal que chez l’homme, sont attribués à l’affinité de cette molécule avec les récepteurs à œstrogènes, des hormones sexuelles « mimées » par le BPA. Mais d’autres effets, liés à un autre récepteur, viennent pour la première fois d’être mis en évidence in vivo, chez un modèle animal, le poisson zèbre.

23 FÉVRIER 2014 – Quand des médecins se mêlent d’agriculture !

Written by Jos. Posted in médias

 

mediapart janv 2014C’est une première en France : des toubibs se permettent de faire des propositions de lois dans le domaine de l’agriculture !

Il s’agit en l’occurrence d’amendements à la Loi d’Avenir Agricole, d’Alimentation et de la Forêt, la LAAF qui sera discutée prochainement !
Quelle herbe ont donc fumé nos bons praticiens pour s’égarer ainsi dans les champs ?
Ils se sont tout simplement rendu compte que leurs patients, confrontés aux Perturbateurs Endocriniens et autres joyeusetés de la famille des Pesticides, souffraient de maux divers et variés. Des pathologies ayant trait à la grossesse (prématurité, petit poids de naissance, fausses couches, infertilité, malformations congénitales,…), mais aussi des cancers de la prostate anormalement fréquents, des maladies neurodégénératives, myélomes multiples, allergie

Lire l’article dans Médiapart